Newsletter

Restez informé des nouveautés en vous inscrivant à notre newsletter.
Stay informed by subscribing to our newsletter.

Loading cart contents...
View Cart Commander
Sous-Total panier: 0,00

SS18Homme

//    P E D I L U V E   //

On a dormi la fenêtre ouverte,
avec les éclats de rires et les cliquetis du resto d’en bas.

L’été travaillé.
Pour mieux partir après.
Pour faire exister les villes désertées.
Etre d’astreinte citadine.
Chacun à son poste.
En chemise blanche.
Avec des volants, virevolter via les ventilateurs tout en bougeant le moins possible.

Il est 10h et il fait déjà chaud dans les esprits.
Chaud sur les photos le long des murs des réseaux sociaux.
Sur les selles des vélos aussi.

Marcher à l’ombre.
Seulement sur les bandes blanches pour éviter la lave.
Une salade au parc, avec les collègues fondus.
Avec les couverts – cette fois ci.
Les pieds vernis dans l’herbe.

Speeder.
Conclure.
Et se retrouver tous.
A l’heure où tout devient orange, pour mettre les pieds dans la fontaine.
Relever les jupes.
Ourler les shorts et les pantalons de toiles.
S’asseoir sur les pierres froides et même dans les flaques des rebords.
Ca sèche si vite.
Planifier le week-end.
Faire la bise. Encore.
« Un portable a la mer! »

Aller diner sans diner.
Eclater de rire et faire cliqueter les verres et les glaçons, avec les lunettes de soleil relevées sur la tête.

//    P E D I L U V E   //

Cette saison Les Expatriés travaillent. Ils font leur gammes.
De toiles.

Toiles Denim Light, et Barbie Pink. Une basique contre une excentrique.
Toiles rayées façon Boy ou Osh kosh – pour le coté toddler.
Toile canvas blanc pur – pour la fraicheur.
Toile de motifs en relief et en ton sur ton – pour les sensations les yeux fermés.
Exit le lisse, et l’arrondissage des angles.

Du grain, du tramé, de l’authentique.

Travaillé en découpes inside/out pour mettre des touches d’inattendu. Pour les impulsifs.
Et pour les intrépides, les personnalités all-in, on traite les toiles dans des envers francs, pour retourner les situations. Des poids résistants qu’on peut user. Qu’il faut user !

Un workwear citadin pour les employés de l’été.

On donne de l’identité aux silhouettes en parant les toiles avec des cotonnades légères.

Imprimés fleuris, alimentaires, vifs. Pas discrets.
Stripes rigoureuses, répétitives, du début à la fin, comme les trucs de boulot.
Coloris fadasses et passés, pour les souvenirs des vacances d’avant – en Californie.
La toile de jouy, Fresh.
Et le chloro. Celui des piscines.
Celui de David.
Hockney.

Et sur certains looks, on mélange le tout. Cocktail. Equilibré. Familier.
Et frais.
Pas de nouveauté fancy. Des repères. Pour être bien.
A l’aise.
Pour sourire.